top of page

Tout le monde aime Jeanne

De: Céline Devaux



Tout le monde a toujours aimé Jeanne. Aujourd’hui, elle se déteste. Surendettée, elle doit se rendre à Lisbonne et mettre en vente l’appartement de sa mère disparue un an auparavant. À l’aéroport elle tombe sur Jean, un ancien camarade de lycée fantasque et quelque peu enahissant.

Blanche Gardin, Laurent Lafitte et Maxence Tual forment un trio absolument charmant et iconoclaste dans cette surprise de la rentrée, à la fois tendre et très drôle qui aurait pu virer au film anecdotique.

Il faut dire que le rôle est écrit pour Blanche Gardin en mode dépressive désabusée qui gère ou plutôt ne gère pas ce qui lui arrive. Le concept de départ de la raison de sa dépression est à la fois très drôle (l'échec d'un prototype d'appareil écologique assez lunaire) et relevant de l'intime avec le suicide d'une mère froide et pas tendre du tout. Et c'est un peu le ton général du film qui oscille entre cynisme et humour un peu perché voire rêveur.

Laurent Lafitte trouve un de ses plus beaux rôles dans cet homme cassé aussi par la vie qui choisit l'humour et la désinvolture pour survivre et surnager. La plupart de ses interventions sont vraiment très drôles. Et enfin l'idée de la réalisatrice d'ajouter un frère tout aussi gentil et perché interprété par Maxence Tual, est excellente car elle donne un contrechamp au duo d'acteurs principaux et de très beaux moment tendres et légers. Son autre concept qui est d'avoir dessiné un personnage représentant ce que pèse et ressent Jeanne est hyper casse gueule. A la vue de la bande-annonce j’avais très peur du résultat de ces dessins-animés alternant les scènes et dessinés par la réalisatrice elle-même, Céline Devaux. Et bien au final çà prend même si j'aurais préféré un peu moins d'incartades mais en général ces évasions sont drôles et enlevées ou au contraire apportent du relief au personnage de Jeanne en exprimant la tristesse ou le manque qu'elle ressent. C'est donc bien vu.

Le film est une très belle réussite, drôle et tendre avec des personnages hyper attachants. C'est assez rare dans le cinéma français pour mériter de le relever ! Un film qui a une vraie identité, une fantaisie et une belle originalité.


La piste aux Lapins :



































































































































Terrence Malick

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page