top of page

"Everything, everywherre All at Once"


Le pitch : Evelyn Wang est à bout : elle ne comprend plus sa famille, son travail et croule sous les impôts… Soudain, elle se retrouve plongée dans le multivers, des mondes parallèles où elle explore toutes les vies qu’elle aurait pu mener. Face à des forces obscures, elle seule peut sauver le monde mais aussi préserver la chose la plus précieuse : sa famille.


Le film a été un carton surprise au box-office américain et il est vrai que c'est un Ovni filmique assez strange.


Revoir Michelle Yeoh, 60 ans ou même Jamie Lee Curtis en mode kung fu déjà c'est un peu spécial. Mais là les réalisateurs ont choisi un énorme délire autour des mondes parallèles et du multi verse, très à la mode depuis des années.


Mais l'approche est très différente de Spider Man ou Docteur Strange, elle est plus délirante et surtout se veux plus comique.

La scène des plugs anals est juste hallucinante, vraiment drôle mais "what the fuck ? " se" dit-on durant la scène !!!

Ceci a donc le mérite de l’originalité et de la surprise et du rythme.


Après, j'avoue que je ne suis pas aussi enthousiaste que les critiques portant le film aux nues. L'histoire est quand même super convenue et nunuche quand on retire le concept et l'aspect épileptique de la mise en scène. Ce sont quand même des bons sentiments vus et revus 1000 fois.


Ensuite, la mise en scène justement peut donner au choix envie de vomir ou un mal de crane assez carabiné.


Bref, vous l'aurez compris, le concept est drôle et plusieurs scènes vraiment hyper réussies mais je me suis un peu lassé du tout surtout que çà dure 2h20 ! C'est sur que le grand n'importe quoi çà peut faire rire et çà n'est pas si facile mais 2h20 comme çà c'est comme un grand huit qui ne s’arrêterait pas.

Epuisant.


La piste aux Lapins :











6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page