top of page

The stranger

De: Thomas M. Wright





Disponible sur Netflix


Deux inconnus se rencontrent. L’un va entraîner l’autre dans une vaste et puissante organisation criminelle, lui offrant ainsi la possibilité de se racheter après un passé violent et de prendre un nouveau départ.

Noir c'est noir avec ce thriller aux allures déroutantes et à la thématique somme toute très originale.


Comment s'infiltrer auprès d'un potentiel assassin d'enfant, monstre froid ou original solitaire ?

L'excellent Joel Edgerton joue un flic qui joue aux criminels et tente de percer à jour un suspect de meurtre interprété par l'impeccable Sean Harris, glaçant. Se noue alors une relation amicale assez particulière et virile dans la forme même si le flic joue un rôle. Les frontières entre les personnages se confondent dans la noirceur profonde de laissés pour compte au sein d'une Australie vide d'habitants.


On les voit trainer de ville en ville avec très peu d'interlocuteurs, des immensités géographiques, une musique perturbante un rythme à la fois lent et créant une montée en puissance vers la découverte de la réalité de l'affaire.


Le film rappelle Animal Kingdom et l'abysse du mal dans lequel le flic regarde à travers le regard froid et sans affect de son interlocuteur, qui n'a aucun futur et une identité passée extrêmement floue. On s'attend à tout moment à une montée d'adrénaline et d'hyper violence alors qu'au final le film joue à fond sur un climax pesant et particulièrement réussi.


"The stranger"est un film dérangeant qui montre un personnage inscrutable qu'on ne sait être un monstre sans morale ou juste un paumé sans famille et sans amis qui fait figure de coupable idéal.

Mais c'est vraiment la mise en scène spectrale qui emporte l'adhésion pour cette très grande et surprenante réussite.



La piste aux Lapins :



































































































































Terrence Malick

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page