top of page

The quiet girl

De : Colm Bairéad



Irlande, 1981, Cáit, une jeune fille effacée et négligée par sa famille, est envoyée vivre auprès de parents éloignés pendant l’été. Mais dans cette maison en apparence sans secret, où elle trouve l’épanouissement et l'affection, Cáit découvre une vérité douloureuse.


Très belle découverte que ce film irlandais à la fois pudique et très émouvant dont le thème est le manque d’amour d’une petite fille que les parents n’ont pas voulu et qui avec déjà trois filles et un futur garçon ne lui donnent aucune affection. Entre l’alcoolisme du père et la dépression d’une mère zombie qui tirent le diable par la queue. Et puis cette enfant qui parle peu va passer l’été chez une cousine de sa mère et son mari, un couple plus âgé, paysans également mais moins dans le besoin et surtout bienveillants. La jeune fille va alors découvrir des parents qu’elle rêverait d’avoir et à qui les circonstances de la vie n’ont pas permis d’être parents.


Le film est très beau même si il faut s’armer de patience car son réalisateur choisit l’économie de mots, de simples petits gestes du quotidien par lesquels l’enfant va découvrir que la vie ne se limite pas à la froideur et l’absence d’attention de sa famille rustre et coupée de tout affect.


Un film très fort à la fin bouleversante.


La piste aux Lapins :










14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page