top of page

Rocketman

Dernière mise à jour : 11 janv. 2023

De: Dexter Fletcher



Je me fout complètement de l'histoire d'Elton John, dont je ne suis pas particulièrement fan. Souvent je trouve les biopics ratés et encore davantage lorsqu'il s'agit de biopic sur des chanteurs. Le "Bohemian Rhapsody" commencé par Brian Singer et terminé par Dexter Fletxcher après que Singer se soit fait virer du plateau, m'a moyennement convaincu. Heureusement il y avait la musique de Queen et un bon acteur pour interpréter Freddy Mercury. Et bien justement, c'est ce même réalisateur appelé en rescousse pour terminer le film sur Queen qui s'est chargé de ce "Rocketman" !


Et vous savez quoi ? C'est très très réussi !

Il y a plusieurs raisons à cela. D'abord Elton John a collaboré en tant que producteur et n'a pas été particulièrement tendre sur son addiction à toutes les drogues possibles et inimaginables, à l'alcool, au sexe débridé des années 70/80 mais aussi à son caractère mégalo suite à son succès fulgurant.

Et cette liberté de ton est non seulement bienvenue mais elle s'exprime dès les premiers instants lorsque le film explose en comédie musicale ! JE DÉTESTE AUSSI beaucoup de comédies musicales !!!!!! Sauf si elles surprennent comme La La Land pour les dernières réussies. Et bien là, non seulement je me fout d'Elton John, je n'aime pas trop sa musique, je suis rétif aux comédies musicales, et pourtant, c'est très bon. C'est coloré, sans concessions sur le personnage et le milieu du show bizz tout comme sur les parents du chanteur, absolument flippants.


Ce qui ressort c'est une mise en scène inventive qui frôle avec le cinéma fantastique, un film généreux qui ne prend pas le spectateur pour un fan aveugle et un Taron Egerton décidément très bon et qui prouve qu'après Kingsman, on devrait le revoir souvent. Il avait besoin d'un rôle construit de la sorte pour s'émanciper de la franchise. C'est chose faite.


Et puis on sait que le film ne couvre pas tout et n'est pas fidèle, surtout avec le chanteur en producteur mais justement, on sent qu'il s'en amuse et nous envoie justement un message simple, il a galéré personnellement et a été très seul une bonne part de sa carrière. Et c'est surtout un survivant parmi les pop stars de cette époque.


Ce conte au regard cynique et tendre à la fois, bourré d'autodérision est probablement le plus beau cadeau qu'Elton John pouvait offrir à ses fans et aux autres dont moi, à savoir un film qui a LA classe et c'est énorme.


La piste aux Lapins :






Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page