top of page

Les films du mois d'avril


Ce mois-ci ce n'est pas un film du mois que votre blanc lapin préféré vous conseille mais quatre ! Alors certes il y a d'autres films très bons à voir mais quatre attirent particulièrement l'intérêt et je vous explique pourquoi il ne faut surtout pas les manquer !




"Une histoire d’amour" de Alexis Michalik


Alexis Michalik est un génie du théâtre multi récompensé de Molières et dont la plupart des pièces jouent encore à Paris même 10 ans après, que ce soient Le Cercle des Illusionnistes, Le Porteur d'histoires, ou un certain Edmond qui a été adapté avec brio par Michalik lui-même pour le cinéma.

C'est donc sa seconde adaptation de lui-même avec sa pièce la plus bluffante car la plus déchirante. J'étais en larmes à la tombée de rideaux tellement "Une histoire d'amour" est puissante.

Malgré la peur de l’engagement de l’une et l’hétérosexualité apparente de l’autre, Katia et Justine tombent amoureuses. Bravant l’interdit, elles décident 3 ans plus tard de faire un enfant, laissant le hasard décider de qui le portera. Mais alors que Katia tombe enceinte, Justine la quitte soudainement. 12 ans plus tard, Justine est retournée à une vie rangée et Katia, qui a gardé l’enfant, apprend qu’elle est condamnée. Contrainte de trouver en urgence un tuteur pour sa fille, elle se tourne vers sa seule option: son frère William, écrivain cynique et désabusé …

On espère que le talent incroyable de mise en scène, de direction d'acteur et de scénario d'Alexis Michalik, feront mouche une fois de plus.


Le film sort le 12 avril


Voici la bande-annonce :


Sortie le 22 mars 2023 - "Les âmes soeurs" d'André Téchiné avec Benjamin Voisin et Noémie Merlant

Trois ans après L’Adieu à la nuit, André Téchiné revient avec Les âmes sœurs, porté par les brillants Noémie Merlant (L’innocent, Portrait de la jeune fille en feu) et Benjamin Voisin (Illusions perdues, Eté 85).


Voici la bande-annonce du film attendu le 12 avril au cinéma et qui suit David, un jeune militaire des forces françaises engagées au Mali, qui perd la mémoire suite à une grave explosion. Rapatrié en France, sa sœur Jeanne décide de se consacrer à son rétablissement dans leur maison familiale des Pyrénées.




- "Les Trois Mousquetaires" avec François Civil, Romain Duris, Eva Green, Vincent Cassel, Pio Marmaï et Louis Garrel

Le roman d'Alexandre Dumas a été maintes fois adapté au cinéma et pas toujours pour le meilleur. Souvent le casting est international avec du grand spectacle mais des personnages pas très bien travaillés faute de temps et de qualité d écriture.

Ce blockbuster à la Française va je l’espère cartonner en salles ainsi que sa suite et redonner des couleurs au cinéma français.


Car il le mérite. C’est un excellent travail sur le scénario avec aucune scène de trop, un film rythmé et bourré d’action et des costumes sublimes.


Mais c est surtout l’ensemble des travers précités qui sont laissés de côté. Il y a de l'humour mais il n est pas lourdaud comme dans bien des films à gros budget.


L’ensemble du casting est impeccable de François Civil en d'Artagnan modernisé mais rebelle comme dans le roman à Pio Marmai, Vincent Cassel et Romain Duris en mousquetaires tous bien caractérisés et bien écrits et c'est aussi grâce au fait d'avoir pensé le film comme un diptyque où les personnages ont le temps d'exister et pas juste d'être des vignettes.

Celà fait sacrément plaisir de voir un pari aussi risqué relevé avec le gant et le retour d'un cinéma populaire de qualité.


Vraiment j'ai passé un très bon moment. Les autres rôles comme comme Louis Garrel en roi inconstant mais pas aussi manipulable que dans le roman de Dumas, donne une touche supplémentaire même si la Milady Eva Green est très bien dans son rôle vénéneux mais pas surprenante.

On sent tout le souci de la production d’avoir voulu rendre un résultat plus réaliste que nombre d'adaptations précédentes et c'est une très bonne surprise. Vivement la suite en fin d'année !


La piste aux Lapins :






La piste aux Lapins :


Bande-annonce :

-

"Beau is afraid" : Joaquin Phoenix chez le talentueux Ari Aster (Midsommar)


Ari Aster est est le réalisateur ultra hype du cinéma d'horreur après Hérédité et Midsommar. Beau is afraid sera son prochain projet et il fera tourner non moins que l'un des meilleurs acteurs au monde, Joaquin Phoenix ! L'histoire serait très différente et on ne sait pas si le réalisateur abandonnera l'horreur. Phoenix y sera un entrepreneur dont le business cartonne. Le film suivrait le personnage sur plusieurs décennies.







Opmerkingen


bottom of page