top of page

Banel & Adama

De Ramata-Toulaye Sy



Film pas banal que ce premier long-métrage de la réalisatrice franco-sénégalaise Ramata-Toulaye Sy, présenté en compétition officielle lors du dernier festival fe Cannes 2023.


On y suit un jeune couple, Banel et Adama qui s’aiment et vivent dans un village éloigné au Nord du Sénégal.


Ils veulent s ‘émanciper des traditions de leur communauté et fuir ailleurs pour vivre pleinement leur amour.


Lui ne veut pas hériter de son défunt père du rôle de chef du village et elle ne veut pas d’enfants et vivre avec son amoureux loin du poids religieux et ethnique.


Banel & Adama raconte donc l’histoire d’une jeune femme libre qui veut vivre son amour pur et beau sans contraintes et qui va se retrouver confrontée aux événements, à la culpabilité que le village arrive à faire passer et se faire emporter dans un torrent de préjugés. Seront-ils plus forts que cet amour si touchant de pureté ?


La fable est subtile et certains plans d’une très grande beauté tout en abordant un thème pas si fréquent sous un angle nouveau.


L’épure de la mise en scène souligne la puissance de la nature sauvage tout autant que certaines scènes à la limite du surnaturel.


C’est avec style que cette jeune réalisatrice signe sa première œuvre, à la fois douce et implacable. L’esthétique du film ne nuit aucunement au propos amer sur le patriarcat. Une très belle surprise.


La piste aux Lapins :




8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page