top of page

Les Veuves

Dernière mise à jour : 12 janv. 2023

e: Steve McQueen



Le réalisateurs des excellents "Hunger" et "Shame" avait connu la consécration du grand public avec son film oscarisé "12 years a slave".


Il revient quatre ans après avec un film totalement différent de par le style puisqu'il s'agit d'un film de braquage féministe dont le premier rôle est tenu par une actrice noire, Viola Davis. Et le moins qu'on puisse dire, c'est que son film tient la dragée haute au genre non seulement de par son rythme et son suspens que de par l'originalité du traitement.


Des veuves de quatre braqueurs qui se sont fait descendre par la police sont contraintes de terminer le travail de leur époux pour sauver leur vie.


Le pitch est simple, efficace et il ne faudrait pas s'arrêter à cela. Son film est certes un divertissement hyper bien huilé mais il y insère de la politique, une critique acerbe et désenchantée de la corruption mais surtout Steve McQueen casse les codes des archétypes du personnage de film de braquage. On est surpris sans cesse par chaque personnage dont le caractère est rarement celui qu'on pourrait anticiper. Colin Farrell en est l'exemple parfait. Son personnage est un fils à papa qui n'a jamais manqué de rien et profite du népotisme de son père joué par le grand Robert Duvall (87 ans !). Mais il est complexe dans ses questionnements, la vie et le destin qu'on lui a tracé.


Ainsi les personnages sont souvent bien écrits et ont un relief qui donne à l'ensemble du film une richesse plus forte que dans nombre de films du même style cinématographique.

Ce thriller protéiforme et féministe est porté par un casting excellent et s'avère l'un des très bons films de cette fin d'année à voir en salles.


La piste aux Lapins :








3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Roma

Comentarios


bottom of page