top of page

Henry Cavill retrouve Guy Ritchie en espion anti nazi


Après Arnaques, Crimes et Botanique, et Snatch, le réalisateur Guy Ritchie a retrouvé Jason Statham près de 20 ans après leurs deux films cultes pour le remake du film français le Convoyeur à savoir "Un homme en colère" puis "Opération fortune".

Il faut dire que le réalisateur Guy Ritchie s'est grave planté avec Le Roi Arthur : La légende d'Excalibur, avant de se racheter une bankabilité à Hollywood en tournant l'efficace mais fadasse reboot live d'Aladdin, qui fut un carton. Puis il est revenu à ses premières amours en réalisant le très réussi film de gangsters, The Gentlemen.

Guy Ritchie va cette fois-ci s'intéresser à des espions (ce qu'il avait fait avec Code UNCLE, des agents très spéciaux) britanniques envoyés en pleine Allemagne Nazie dans l’adaptation du roman de Damien Lewis, The Ministry of Ungentlemanly Warfare.


En 1939, le Premier ministre britannique Winston Churchill décide de créer une milice secrète de douze hommes autorisés à ne rien respecter des conventions de guerre, en sabotant autant qu'ils peuvent l'ennemi de l'intérieur, et en sachant que si ils sont arrêtés, l'Angleterre ne fera rien pour les sauver.

Forcément, on pense aux Douze salopards de Robert Aldrich et à Inglorious Basterds de Quentin Tarantino.

Henry Cavill qui avait déjà joué pour Guy Ritchie dans UNCLE, des agents très spéciaux, jouera donc un espion anti nazi aux côtés de Eiza González, Cary Elwes, Alex Pettyfer ou Til Schweiger.

La Paramount produit le film qu'on imagine fort bien entre les mains épileptiques de Guy Ritchie.

Comentários


bottom of page