top of page

Diamantino

Dernière mise à jour : 12 janv. 2023

De: Gabriel Abrantes et Daniel Schmidt



Diamantino est une icône planétaire du football, sa carrière est flamboyante. Mais en pleine Coupe du Monde, sa carrière s'arrête net lorsqu'il fait perdre le Portugal sur un pénalty. En partant d'une caricature délirante fortement inspirée de Cristiano Ronaldo, les réalisateurs Gabriel Abrantes et Daniel Schmidt vont nous concocter durant 1h32 un film très drôle et complétement perché. D'ailleurs la qualité première du film est sa durée courte qui lui permet de ne jamais tomber dans des scènes à rallonge.


Diamantino est con comme un balai, totalement niais et manipulé par ses deux sœurs jumelles toutes droit sorties de Cendrillon. D'ailleurs le film est un conte initiatique d'un gamin richissime dont le seul talent s'est envolé et qui va trouver sa voie. Car il a beau être stupide et déclencher des éclats de rire, il n'en devient pas pour le moins attachant par sa candeur et la pureté de ses sentiments.


Le film est kitsch à souhait, sans limites dans son gros délire et se moque des séries B des années 70 en en empruntant le grain et le côté fauché. Le film aborde ainsi avec humour la montée de l'extrême droite en Europe, la tragédie des migrants avec un culot et une absence de contraintes assez curieuse.


Surréaliste et queer à la fois, cet objet filmique très original vous divertira forcément, à défaut de rester en mémoire comme un grand film.


La piste aux Lapins :




0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page