top of page

Zack Snyder's Justice League

De: Zack Snyder


Zack Snyder est donc retourné en montage/tournage de "Justice League" pour livrer sa director's cut, sur HBO Max, 4 ans après la sortie du film !


C'est un truc incroyable et la première fois dans l'histoire qu'une chose pareille arrive. Une director's cut d'un blockbuster qui a coûté une fortune est terminée avec une rallonge de 20 M$, pour être diffusé à la télévision ! Ou plus précisément sur la plateforme de Vod de la Warner, HBO Max !


"Justice League" a été un four critique monumental et un échec au box-office pour ce qui devait concurrencer l'univers Marvel en réunissant Batman, Superman, WonderWoman, Flash et Aquaman.


Derrière il y avait Zack Snyder, réalisateur un brin bourrin mais pas si mauvais que cela quand on pense à son excellente adaptation des Watchmen d'Alan Moore.


Il avait commencé par faire revivre Superman en 2013 dans Man of Steel, plutôt réussi compte tenu du personnage moule burnes à priori ridicule, puis Batman V Superman trois ans après, introduisant le Batman de Ben Affleck. Le film était non dénué de scories mais çà allait encore.

Wonder Woman avait été réalisé par Patty Jenkins et avait cartonné à la plus grande surprise (franchement le film n'est pas terrible).


Et puis donc en 2017, le four. Les fans et certains acteurs dont Jason Momoa réclamaient la version de Snyder, bien plus sombre que le gros pudding indigeste qui sortit sur les écrans. En effet Zack Snyder avait tourné quasiment tout son film mais a démissionné en plein tournage lorsqu'il perdit sa fille. Dévasté de douleur, il était incapable de poursuivre. Sauf que la Warner embaucha Joss Whedon, le réalisateur des deux premiers Avengers dans l'écurie concurrente Marvel. Et l’animal remonta totalement le film et lui donna une direction soit-disant très différente.

Depuis lors l'univers étendu DC s'est comme figé, ne réunissant plus ses héros et étant bâtard entre un Aquaman qui explosa le milliard et surpris Warner qui commençait grave à déchanter, un Suicide Squad qui a cartonné malgré des critiques assassines et un Joker monté et produit comme un film indépendant qui dépassa le milliard et porta Joaquin Phoenix à l’Oscar du meilleur acteur, dans un film encensé à juste titre par la presse. Donc en gros, c'est le bordel, mais les succès reviennent pour Marvel. Le studio a décidé de rebooter de nouveau Batman avec The Batman de Matt Reeves (les deux derniers La planète des Singes) à la barre et Robert Pattinson en chevalier noir (sortie second semestre 2021), sans compter les productions de Wonder Woman 1984, Aquaman 2 et un reboot de Suicide Squad par James Gunn, le réalisateur des Gardiens de la Galaxie, viré par Marvel, les concurrents, qui depuis l'ont rembauché pour le troisième volet des gardiens.


Ché compliqué hein ?


Donc la sortie de ce film de 4 heures, oui 4 HEURES, c'est un excellent coup marketing pour la plateforme et Warner reconnait implicitement son erreur. Les fans se sont rué pour voir le résultat et visiblement les chiffres au bout de 10 jours sont excellents et permettent de doper les abonnement HBO Max. Bien joué.


Maintenant si on parle du film, commet dire ?


Je déteste les films avec des énormes Aliens bourrins qui détruisent tout (alors que j'adore la SF). Je déteste les supers héros tellement non humains que les bastons deviennent vite chiantes. C'est pour cela que je j'aime beaucoup Batman, le seul qui n'a pas de super pouvoirs. Ou Watchmen ou The Boys car c'est sombre et critique de travers de la société.


Je n'aime pas trop les Marvel (à part Les gardiens, rigolos et Thor, rigolo aussi). Et bon Avengers, l'équivalent Marvel de la Justice League de DC comics, m'a vraiment vraiment gonflé par la débauche d'effets spéciaux qui donnent envie de vomir et justement ces supers personnages sans identité qui font des blagues nazes.


Le film Justice League repris par le réalisateurs des deux premiers Avengers, Joss Whedon, suite au décès de la fille de Zack Snyder et sn abandon du projet, fut un patchwork qui faisait mal aux yeux.


Le résultat de ce remontage est meilleur. Snyder prend le temps de développer ses personnages dont Cyborg et forcément a le temps d'inclure des scènes plus calmes entre deux scènes d'actions. Le film est plus cohérent, plus regardable et plus sombre aussi, ce qui correspond à la vision de Snyder et à l'approche de DC.


Après très honnêtement, on ne s’ennuie pas, surtout si on le voit en plusieurs fois mais bon c'est la thématique qui m'emmerde terriblement. Les personnages ne sont pas intéressants, c'est too much car il y a cette accumulation de supers pouvoirs qui font que plus rien n'a de valeur. Ils sont tellement forts les mecs en body et Wonder Woman qu'ils deviennent horriblement casse couilles. Et puis Flash et ses blagues d'ado super fan des autres, on a vite compris et c'est franchement d'un niveau pas terrible. Intellectuellement c'est peut être un peu dangereux de voir çà. Sais pas. C'est très con comme beaucoup de ce type de films et c'est regardable contrairement à la version première et surtout on voit une pseudo cohérence d'ensemble. Mais c'est triste quand même de constater qu'Hollywood est dominé par çà. Bon les péplums complètements nazes ou les westerns en pagaille copier coller (même si de nombreux westerns sont des chefs d’œuvres) ont eu leur succès et c'est passé. Mais j'aimerais bien que çà vienne là. Il y en a trop, la terre a été détruite 15000 fois, les personnages sont unidemesionnels et trop balaises pour intéresser et surtout tout ce pognon ne finance pas autre chose.


La piste aux Lapins :







2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page