top of page

Woman at War

Dernière mise à jour : 12 janv. 2023

De: Benedikt Erlingsson



Voici un film islandais vraiment excellent que je n'avais pas vu venir et qui s'avère être l'un des meilleurs films depuis le début de cette année 2018.


Halla, la cinquantaine, déclare la guerre à l’industrie locale de l’aluminium, qui défigure son pays. Elle prend tous les risques pour protéger les Hautes Terres d’Islande… Mais la situation pourrait changer avec l’arrivée inattendue d’une petite orpheline dans sa vie…


Comment dire ? " Woman at War" a un charme irrésistible. Il est difficile de ne pas adhérer à cette héroïne complétement dingue qui risque sa vie et des années de prison pour monter l'opinion publique contre les pouvoirs publics et une industrie qui dévore notre planète sans se soucier des conséquences. Son terrorisme est communicatif car il est bienveillant et hélas voué à l'échec. Le réalisateur a plusieurs idées géniales. D'abord il utilise les paysages à couper le souffle de beauté de cette campagne et des glaciers d'Islande. Et pour un film voué à une cause écolo, c'est déjà un point d’acquis. Ensuite, il use d'un humour désopilant, burlesque, tout en second ou troisième degré avec des personnages tous droit sortis des fictions du Nord de l'Europe, tous en retenue pince sans rire mais viscéralement déterminés et humains.

Ce qui surprend c'est l'audace de cette mise en scène. Utiliser en contre champs un trio de musiciens free-jazz ou des chanteuses aux intonations balkaniques pour surligner l'état d'esprit du personnage principal, pourrait être ridicule car n'est pas Kusturica qui veut. Et bien là non seulement çà passe mais en plus, c'est carrément classe.


Son film est parfois poétique, souvent comique par l'absurde et vogue sur un réel suspens. Il n'adopte aucun genre à part celui de rester libre et indépendant comme son héroïne...et fatalement, il surprend.


"Woman at War" est un véritable coup de cœur car il sait rester léger et donne un grand souffle d'air frais. On en ressort en se disant qu'on a enfin vu une proposition de cinéma différente, avec du fond sur un récit d'aventures suffisamment farfelu pour créer une étrangeté particulièrement réussie, sans oublier d'être émouvant.


Une très très grande réussite que vous devez courir voir.


La piste aux Lapins :






2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Roma

Comments


bottom of page