top of page

Little Fish

De: Chad Hartigan


Olivia Cooke (Ready Player One) joue avec Jack O’Connell dans ce film de SF au pitch curieux, très actuel dans notre monde frappé par une pandémie.


« Little Fish », retitré "si je t'oublie je t'aimes", soit un titre complétement con, est disponible en Vod et a été privé de sortie ciné malgré son réalisateur, Chad Hartigan, primé à Sundance et le très bon accueil critique.


Little Fish a un scénario assumé comme dans la veine de la série Black Mirror.

Un jeune couple marié est confronté à une pandémie mondiale qui efface la mémoire des gens.

Dès lors, comment ne pas sombrer et trouver une issue ?


Jack O'Connell a été découvert dans la série Skins version britannique puis dans le génial "Les poings contre les murs", dans "Invincible" d'Angelina Jolie, "71" de Yann Demange, "Money Monster" de Jodie Foster et la récente très bonne série Netflix "Godless". Comme d'habitude, il est et d'un naturel confondant. Pour jouer la copine qui tient bon face à son mec qui perd la mémoire, Olivia Cooke, qui sera l’héroïne du spin off de Games of Thrones, est elle aussi excellente.


Ajoutée à celà un scénario pour lequel on ne sait pas trop où il ira sans pathos particulier, et vous arrivez à un bon film. Ce n'est certes pas une claque, un grand film ou un objet filmique novateur mais le film est efficace et montre la perte de repères dans un monde qui sombre sans en faire des caisses.


Les acteurs portent vraiment le sujet avec grand talent.


La piste aux Lapins :






1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Yorumlar


bottom of page