top of page

Jurassic World

De: Colin Trevorrow



14 ans après le 3ème opus et 22 ans après Jurassic Park, Colin Trevorrow est donc chargé de relancer la franchise, grande mode du moment pour des sagas cultes, de Star Wars à Mad Max en passant par Alien très prochainement.


Avec un film dont les héros sont des dinosaures de synthèse, c'est plus facile.

Le film est conçu comme un quasi remake du premier tant certaines scènes sont semblables ou tout du moins rendent hommage au premier film de Steven Spielberg, les clins d'oeils appuyés étant même parfois too much.


Le spectacle est là et l'Indominus Rex, dinosaure génétiquement modifié, assure le spectacle promis.

Chris Pratt joue le rôle du mec cool badass qu'Hollywood risque de lui coller régulièrement depuis "Les gardiens de la Galaxie" mais il fait le job.


Bryce Dallas Howard joue la frustrée dans un rôle attendu et sans surprise et Omar Sy aurait pu être joué par n'importe qui en fait...ce n'est pas de sa faute, c'est juste que les personnages sont très très clichés.


Lorsque l'on ajoute des scènes déjà vues et une histoire sans aucune surprise particulière, sans sursaut particulier...on arrive à un peu d'ennui...pas trop mais bon, le temps est précieux voyez vous !


Le film de Colin Trevorrow passe trop de temps dans la citation et pas assez dans son propre développement, montrant d'ailleurs assez peu de races de dinosaures au passage. L'inventivité et la magie du premier film ont dû être bouffés par le T-Rex. Et puis surtout, les invraisemblances sont trop manifestes! C'est vrai que recréer un dinosaure à partir de son ADN c'est très crédible ! OK ! Certes...mais bon là çà va encore plus loin et trop loin pour être crédible. Les partis pris du scénario désamorcent ainsi la terreur qu'aurait dû susciter les bestioles du parc.

Et surtout, en 22 ans, de nombreux films de monstres à renforts d'effets spéciaux ont rendu le spectateur habitué de ce genre de spectacle. Dès lors, qu'apporte un quatrième film Jurassic Park si son concept est identique ou frise le ridicule lorsqu'il s'en écarte ?

Ben rien ! Et c'est bien çà le problème...un film popcorn au sens le plus con du terme ! Aucun caractère dans la mise en scène et une insulte à notre intelligence de spectateur, à éviter...


La piste aux lapins :










0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page