top of page

Jungleland

De: avec Jack O'Connell et Charlie Hunnam



Jack O'Connell joue un boxeur qui traverse les États-Unis pour se rendre à son dernier combat, avec son frère ainé qui l'entraine.


Le grand frère est joué par Charlie Hunnam. Mais une compagne de voyage inattendue va exposer les failles de leur relation tout au long du chemin.

Pour son premier film, Max Winkler, qui a réalisé des épisodes de séries et qui est inconnu aujourd'hui, s'en sort très bien.


Jack O'Connell a été découvert dans la série Skins version britannique puis dans le génial "Les poings contre les murs", dans "Invincible" d'Angelina Jolie, "71" de Yann Demange, "Money Monster" de Jodie Foster et la récente très bonne série Netflix "Godless". Il sera à l'affiche de "Against All Enemies" avec Kristen Stewart dans la peau de Jean Seberg.


Charlie Hunnam a été rôle principal de la série Sons of Anarchy et niveau ciné il cherche à percer avec des ratés comme Arthur de Guy Ritchie, le remake de Papillon ou Pacific Rim. Parmi les réussites il n'y a que "The Lost City of Z" de James Gray et Crimson Peak de Guillermo Del Toro, et The True History of the Kelly Gang de Justin Kurzel aux côtés de Nicholas Hoult et Russell Crowe.

Le film est réussi à plusieurs titres. D'abord l'alchimie entre les deux acteurs est évidente et cette fratrie touche forcément. Le plus jeune suit et obéit à son grand frère en se faisant défoncer la gueule pour survivre, dans des combats de boxe à mains nues. C'est un milieu glauque et violent mais sans but à part trouver de quoi bouffer, le personnage de Jack O'Connell fait confiance à son grand frère mais la jeune fille qu'ils vont devoir gérer va lui donner des envies de liberté. Face à lui, le grand frère est également touchants, accumulant les mauvais choix et incapable de bien gérer l’intérêt du duo.


"Jungleland" est un très bon film sur la relation d'influence et d'emprise d'un frère sur un autre. Mais aussi sur le sentiment de responsabilité de l'ainé, la croyance qu'il a de bien faire. Un film tout en nuances très bien interprété.


La piste aux Lapins :





2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarii


bottom of page