top of page

High Life

Dernière mise à jour : 12 janv. 2023

De: Claire Denis


Des criminels condamnés à mort sont envoyés dans l’espace pour devenir les cobayes d’une mission spatiale, en dehors du système solaire.

Je ne comprend pas du tout pourquoi le nouveau film de Claire Denis a été taxé de gênant ou de violent. Rien de tel, allez y sans crainte et allez y car elle nous fait du cinéma qui lorgne vers le Solaris de Tarkowski, tout en étant plus accessible et non moins très réussi.


Comme dans tout bon film de SF, Claire Denis interroge les limites de notre humanité en s'intéressant au huis clos bien évidemment mais aussi aux traumas de ces criminels et plus particulièrement de deux d'entre eux joués de façon excellente par Juliette Binoche et l'étonnant Robert Pattinson, qui ne cesse de nous surprendre par l'éclectisme et l'intelligence de ses choix de carrière.


Pattinson casse à nouveau son image en jouant ce quasi moine qui prend sa mission comme une rédemption morale à son crime tandis que Binoche veut redonner la vie et trouver un sens à sa vie en créant la vie. Elle parait comme un mixte de sorcière, de commandant et de scientifique, dans un rôle sur mesure qui lui colle à merveille.


Claire Denis commence par nous plonger dans la solitude du personnage avant de procéder par flashs backs et de mélanger les époques avec une très grande fluidité. Ce puzzle mental se construit alors devant nous avec brio, questionnant ce que nous ferions dans une telle situation, dans un tel voyage sans retour. L'esthétique claustrophobe du long métrage est une très très grande réussite, d'autant plus que l'on pense avoir tout vu du film se passant dans l'espace.

Le message du film est d'ailleurs certes triste et sombre mais donne du sens et se conclue en beauté.


La piste aux Lapins :





Posts récents

Voir tout

Roma

Comments


bottom of page