top of page

Falling

De: Viggo Mortensen


Pour son premier film en tant que réalisateur, à 62 ans, l'immense Viggo Mortensen a choisi un sujet déroutant et très loin de l'acteur que l'on connait.


Et le moins que l'on puisse dire est que le film est très réussi. Mortensen va raconter la relation entre son personnage, homosexuel remarié et ayant une petite fille et son vieux père exécrable, ayant vécu toute sa vie en agriculteur fermé sur lui-même, raciste et homophobe mais aussi misogyne.


Falling est troublant car il arrive à montrer de la part du personnage ou de ceux de sa sœur et sa famille, toute la souffrance et l'humiliation de recevoir la violence des propos de ce père absolument horrible mélangée à l'amour filial voire au devoir filial de s'occuper d'une personne âgée seule, en perdition. En ce sens le film traite de la perte de repères et de mémoire d'un vieil homme, comme dans The Father avec Anthony Hopkins mais la différence essentielle est que le vieil homme est un fieffé connard et qu'il l'a toujours été.


En effet le film joue de flashs backs où l'on voit cet homme rater la construction de son cocon familial par son coté abrupt, égoïste, autoritaire et intolérant. Mortensen ne lui cherche donc aucune excuse et il est compliqué de s'y attacher. Mais il arrive tout de même à nous faire nous émouvoir face à ce qui lui arrive et faire ressentir ce mélange de rejet et de devoir que ressentent ses enfants qui encaissent la maltraitance de leur père pour s'occuper tout de même de lui.

D'un point de vie mise en scène, si cette dernière est classique et sobre, elle est juste limpide et ne prend aucune facilité, avec un regard à la fois juste et à suffisamment de distance pour créer ces sentiments et ces personnages très bien écrits.


Le scénario est en ce sens très bon, porté par Viggo Mortensen, excellent acteur et celui qui joue son père Lance Henriksen, le bishop des films Alien.


Une très bonne surprise que ce film à la thématique non évidente, qui se regarde très facilement et donne à réfléchir. Un film vraiment intelligent.


La piste aux Lapins :





1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Kommentare


bottom of page