top of page

Ex Machina

De: Alex Garland


Le brillant scénariste de Danny Boyle, à qui l'on doit "Sunshine" ou "28 jours plus tard" passe à la mise en scène avec un thème vu et revu de nombreuses fois ces dernières années. Mais loin de mettre l'accent sur les effets spéciaux, simples et très réussis, à la différence d'un "I Robot" trop poussé dans l'action ou d'un "A.I" trop mièvre, Alex Garland décide d'utiliser le huit clos et le thriller psychologique...un autre genre qui sied bien à la SF.


Alex Garland s'intéresse donc à nos préjugés façonnés par des décennies de littérature et d'imageries sur l'intelligence artificielle, se rapprochant davantage des replicants de Blade Runner ou des androides d'Alien de Ridley Scott...en effet, pourquoi une intelligence créée de toute pièce devrait elle ressentir des sentiments ? L'homme rêve de récréer à son image un être intelligent mais peut il recréer des sentiments ou juste des faux semblants de sentiments, le robot pouvant d'ailleurs être assez intelligent pour les mimer, analysant tous les codes humains. Et puis surtout, que souhaite ce chercheur milliardaire joué par l'excellent Oscar Isaac ? Veut il créer des jouets sexuels, des esclaves, quel est son vrai but ? Tout le mystère du personnage est accentué par cette demeure isolée au milieu de vastes forêts et sécurisée tel un bunker high tech. Face à lui, le jeune Domhnall Gleeson est chargé de tester un dernier prototype de robot féminin joué par la très charmante Alicia Vikander.


Le film est efficace et évites certains clichés. On pourrait lui reprocher seulement le concept, celui du huit clos, qui à la fois tient tout le film et pousse parfois à de petites longueurs. La lenteur du film qui peut désarçonner certains spectateurs. On regrettera également que la mégalomanie du personnage d'Oscar Isaac ne soit pas plus travaillée. Mais si vous arrivez à dépasser ces tous petits griefs, vous passerez un moment distrayant et malin d'une part sur la notion de manipulation et d'autre part sur la perversité à vouloir contrôler l'autre.


La piste aux lapins :








2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

留言


bottom of page