top of page

"Don’t Look Up: Déni cosmique"

Dernière mise à jour : 6 janv. 2023

De: Adam McKay



Le pitch : Deux piètres astronomes s'embarquent dans une gigantesque tournée médiatique pour prévenir l'humanité qu'une comète se dirige vers la Terre et s'apprête à la détruire.


C'est donc l'un des casting les plus hype de l'année que se aie Netflix avec accrochez-vous Leonardo DiCaprio, Jennifer Lawrence, Meryl Streep, Cate Blanchett, Jonah Hill, Timothée Chalamet, Mark Rylance, Ron Perlman ou Ariana Grande pour les plus connus.


Et c'est un uppercut irrévérencieux très réussi pour Adam McKay, réalisateur oscarisé de l'excellent The Big Short en 2015 et qui a depuis officié sur la série Succession.


Le réalisateur livre un film extrêmement rythmé, grâce à la bonne idée de la menace d destruction du monde et un jeu d'acteurs au sommet, tous étant au top et Di Caprio renouant avec la comédie dans laquelle il a finalement peu eu d'occasions à part Attrapes moi si tu peux de Spielberg. Mais surtout le film est extrêmement drôle et passe au vitriol toute la sottise humaine de la société d'aujourd'hui, chacun en prenant plein la gueule.


Les politiques passent pour des demeurés incompétents qui surfent sur le marketing inconscients des dangers qu'ils sont e charge de régler par des décisions courageuses. Sauf qu'ils n'y comprennent rien et s'en contrefoutent tandis que les journalistes font du sensationnalisme et du show ou alors si ils sont plus sérieux, manquent de courage face aux autorités. Quand au quidam moyen, c'est un bon gros consommateur rivé à son smartphone et complétement décérébré. Bref, il n' a personne à sauver tant l'humanité est devenue décérébrée et l'homme ultra égocentré.


Aux Etats-Unis le film n'a visiblement pas fait rire tout le monde et son accueil est divisé, certains se sentiraient ils visés ? Rassurons les ! C'est une satire donc c'est exagéré, comme le Docteur Folamour en son temps... et le problème c'est que se sentir autant visés et le prendre aussi mal, c'est louche non ?


Adam McKay utilise la farce ironique limite nihiliste avec une telle rage que çà fait franchement du bien. Ce n'est pas démago, c'est juste faire rire à partir élèvements qui vous rappelleront des situations pathétiques hélas déjà vues en moins trash et c'est là que le film devient limite flippant. Les fake news et le complotisme, sont évidemment passés au lance flammes.


C'est comme i vous regardiez Mars Attacks en réussi, le film de Burton ayant été l'un de ses premiers pas très inspiré.


Le film est étonnamment sombre, on aurait pu remplacer la comète par les catastrophes climatiques à venir.


Une remarquable réussite dans un style très difficile, celui de faire rire en regardant en face es défis qui attendent le monde.


La piste aux Lapins :









Posts récents

Voir tout

Teddy

A sun

Comments


bottom of page