top of page

Crimson Peak

De: Guillermo del Toro



Guillermo del Toro a un grand nombre d'admirateurs de son style, à la manière d'un Tim Burton en son temps créatif. Il faut dire que le bonhomme sait user de son bestiaire personnel et partager son univers de monstres sentimentaux au milieu d'une mise en scène souvent léchée.


Si son "Pacific Rim" a cartonné, il avait aussi perturbé certains cinéphiles le suivant avec intérêt, comme votre blanc lapin préféré. Son film de robots géants était quand même assez idiot dans son scénario et proche du degré zéro d'inventivité avec ses monstres façon Godzilla sous extas.


Avec "Crimson Peak", la faiblesse du scénario est aussi un peu présente mais moins dérangeante. D'abord il faut prendre le film comme un hommage au film de maison hantée, aux films de la Hammer, à Dario Argento, Mario Bava. Mais c'est un très bel objet qui ne vous fera pas peur. Ce n'est pas le but. Del Toro ne cherche pas à vous surprendre, à aucun moment. Il cherche un exercice de style et pour le coup, du style, son film en a particulièrement.

Guillermo Del Toro réunit un casting sur mesure, de la toujours parfaite Mia Wasikowska, en passant par le perturbant et énigmatique Tom Hiddleston. Jessica Chastain compose un rôle opposé à ses prestations habituelles et prouve qu'elle est devenue incontournable à Hollywood.

Visuellement très beau, le conte de Guillermo Del Toro envoûte par ses décors, l'énigme certes attendue mais très sombre de ses personnages. L'esthétisme de cette morbide histoire de fantômes tient beaucoup à la reconstitution millimétrée de cette maison victorienne et des codes de l'époque, mais aussi à ses choix picturaux et colorimétriques.


Bref, c'est très beau, pas effrayant du tout mais c'est un divertissement ayant du charme, beaucoup de charme. J'espère juste voir un jour un grand film de Guillermo Del Toro, avec un fond aussi puissant que sa forme. Espérons que cette faiblesse qu'avait Tim Burton, ne se transforme pas en caricature un jour pour ce grand réalisateur gothique...


La piste aux lapins :








1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page