top of page

Austin Butler chez Darren Aronofsky (Black Swan, Requiem for a dream), CLASSE


Austin Butler commence à devenir ujecstar bankable. Il a été découvert dans le Elvis de Baz Luhrmann avant de faire un double coup avec la série Masters of the Air et surtout le méchant iconique Feyd-Rautha Harkonnen dans Dune Partie 2. C'est donc l'un des trentenaires les plus demandés du moment à Hollywood. On le retrouvera en juin chez le tatentueux Jeff Nichols aux côtés de Tom Hardy dans The Bikeriders.


On l'annonçait il y a peu dans Eddington, le western d'Ari Aster, l'un des réals les plus hype du cinéma indépendant (Midsommar, Beau is afraid, Hérédité), aux cotés de Joaquin Phœnix, Emma Stone et Pedro Pascal.


Mais c'est avec un grand réalisateur controversé qu'il va collaborer,


Darren Aronofsky, qui a reçu des éloges avec Pi, Requiem for a dream, The Wrestler ou Black Swan, s'est pris des fours critiques aussi avec The Fountain (que j'ai adoré), Noé, Mother (épuisant mais interressant), et The Whale (son film le plus récent et le plus consensuel).


Avec "Caught stealing", il donnera à Austin Butler le rôle dNun ancien joueur de baseball plongé malgré lui dans le monde la pègre New-yorkaise des années 90 et qui tente d'y survivre.


On à forcément hate de voir ces deux talents là réunis...




3 vues0 commentaire

Comments


bottom of page