top of page

Corsage

Dernière mise à jour : 7 janv. 2023

De: Marie Kreutzer

Avec: Vicky Krieps



L’histoire de Sisi version réaliste est une excellente idée.


D’abord parceque Élisabeth d’Autriche (Sissi), est vue dans son quotidien à 40 ans. Elle n’a plus le glamour de la jeunesse et elle s’ennuie terriblement. Elle est étouffée par les conventions et le personnage auquel donne vie Vicky Krieps est tout sauf empathique. Elle s’agace, traite mal ses dames de compagnie et fait des caprices à longueur de journée.


L’empereur est certes un peu rébarbatif et engoncé dans sa fonction mais il n’est pas du tout décrit comme l’unique fautif.


Non, c’est plus fin que cela. Sisi voudrait vivre loin de la Cour et se comporte assez mal mais c’est aussi qu’on touche du doigt sa dépression sévère et son spleen qui la fait sombrer peu à peu. Elle est isolée et respire quand elle va voir sa sœur en Irlande et son cousin adoré Louis II de Bavière, personnage fantasque et baroque qui la fait s’évader.


Les partis pris de mise en scène de Marie Kreutzer sont souvent secs et radicaux mais d’une efficacité redoutable pour décrire ce quotidien froid et sans avenir heureux possible.

Un portrait déstabilisant car le personnage n’attire pas l’empathie mais justement par ces sentiments qu’elle n’arrive plus à exprimer à force d’avoir été maintenue dans son carcan et dans sa fonction au rôle extrêmement limité.


Très bon film


La piste aux Lapins :




6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page