top of page

Streaming : Dernière nuit à Milan, Flora and son, Alibi.com2, Super Mario Bros, Love life




Dernière nuit à Milan

De Andrea Di Stefano

Disponible sur UniversCiné

Franco Amore porte bien son nom. Il dit de lui-même que, durant toute sa vie, il a toujours essayé d’être un honnête homme, un policier qui, en 35 ans d’une honorable carrière, n’a jamais tiré sur personne. Ce sont en effet les mots qu’il écrit pour le discours qu’il tiendra au lendemain de sa dernière nuit de service. Mais cette dernière nuit sera plus longue et plus éprouvante qu’il ne l’imagine et mettra en danger tout ce qui compte à ses yeux : son travail au service de l’Etat, son amour pour sa femme Viviana, son amitié avec son collègue Dino, jusqu’à sa propre vie.


Beau suspens et effets de surprise dans le scénario de ce très bon polar porté oar l’impeccable Pierfrancesco Favino, à la carrure d’homme viril et mature mais au regard terrorisé par la déflagration provoquée par l’accumulation de ses mauvais choix. La mise en scène est tendue, haletante. Milan devient un grand jeu de massacre potentiel extrêmement divertissant et bien mené.


La piste aux lapins :




Flora and son

Disponible sur AppleTv


Mère célibataire, Flora ne sait plus comment s'y prendre avec Max, son fils adolescent. Sur les conseils de la police, Flora cherche un hobby pour Max et tente de l’occuper avec une guitare acoustique. Avec l’aide d’un musicien, au creux de la vague, installé à Los Angeles, Flora et Max découvrent le pouvoir de la musique. Né de l’esprit musical de John Carney, "Flora and Son" explore le lien qui unit une mère et son film, en route vers une nouvelle harmonie.


Eve Hewson est sympathique à souhait même si son personnage "over the limit" mais qui a quand même du cœur et de l'empathie de mère, finit par gonfler sérieusement. Voir Joseph Gordon-Levitt, trop rare au cinéma, est toujours un plaisir. Après le film est bien mené et frais mais c'est très attendu et cliché au milieu de quelques bonnes idées provocantes. Et puis surtout la musique que produisent les personnages apparait comme "cool" alors qu'elle est juste super pourrie et fait saigner les oreilles tellement ceci ressemble à un tube pour midinettes de sous sous catégorie de la pop ultra grand public. Et comme c'est très mauvais, ceci plombe un peu toute l’histoire qu'il y a autour. Au final Flora and Son est une gentille histoire un peu gnangnan qui se déguise sous des dehors rebelle de son héroïne qui baise et boit à tout va et s'avère une mauvaise mère au début. Mais au final le personnage entre dans tous les bons gros clichés du film feel good est çà devient franchement agaçant. Perso, j'aurais été dans le bar où elle donne son concert avec son gamin tête à claque, son nouveau mec apathique et son ex un peu con, j'aurais soit jeté des tomates si j'avais du boire beaucoup pour supporter la soupe jouée durant le concert, soit plus poli et respectueux je suis, tel Yoda me retirer loin j'aurai opté pour.


La piste aux lapins :





Alibi.com2

De Philippe Lacheaud

Disponible sur Canal+

C’est typiquement le genre de film très populaire que je snobe. Donc que le coté popu me dérange mais la bande à Fifi ne me fait pas rire et je trouve ceci lourd et souvent navrant. Grace à la série LOL, qui rit sort, enfin la saison 2 et 3, je me suis fonc forcé avoir ce Alibi.com 2.

Verdict : c’est moins nul que je ne pensais même si l’humour est très beauf et lourdingue à souhait. Les gags s’enchaînent à une telle intensité que le réalisateur et sa bande arrivent à décrocher des rires. C’est potache, pas très fin, gnangnan à certains moments comme je m’en doutais mais çà se regarde si on n’a vraiment mais alors vraiment rien à faire d’autre.



La piste aux lapins :




Super Mario Bros le film

Disponible sur Canal+

Bon rassurez-vous je ne me suis pas tappé tout le film. Mais bon j’étais curieux de voir le film milliardaire de l’année 2023 adapté du célèbre jeu vidéo. Je pense que l’option pour l’animation, de très bon niveau, était un excellent choix. Après l’histoire est insupportable puisque ce n est ni plus ni moins qu’une illustration d’une partie de playstation écœurante à souhait de ces couleurs bonbons et ces personnages un peu cons. C’est sur que ceci s’adresse à des enfants mais bon pas certain qu’on élève franchement le niveau de curiosité et de créativité de nos môme avec ce gros pudding à la fraise tagada. J’ai évité de vomir les bonbons flashys en stoppant la video assez tôt.


La piste aux lapins :




Love life

Disponible sur UniversCiné

Cette chronique d’une famille japonaise recomposée et déchirée par ses fantômes de vies passées est comment dire…un peu longue et surtout, un peu chiante. La lenteur du film n’a d’égal que l’atonie du scénario qui progresse à pas de tortue.


La distance japonaise est parfois impénétrable mais là en plus de n’éprouver aucune empathie pour les personnages et donc un désintérêt profond pour l’histoire, j’ai eu un mal fou à me concentrer sur ces mines aux masques froids. Pourtant la volte-face du scénario aurait pu fonctionner. Mais le scénario est juste chiant à mourir.





La piste aux lapins :



Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page