top of page

Le sixième enfant

De: Léopold Legrand




Franck, ferrailleur, et Meriem ont cinq enfants, un sixième en route, et de sérieux problèmes d’argent. Julien et Anna sont avocats et n’arrivent pas à avoir d’enfant. C’est l’histoire d’un impensable arrangement.


Le quatuor formé par les excellents Sara Giraudeau, Benjamin Lavernhe, Judith Chemla et Damien Bonnard est d'une justesse incroyable et vous emporte dès les premières scènes dans ce film d'une très grande finesse.


C'est en ce moment un peu à la mode d'avoir des films qui parlent du désir d'enfant et de femmes qui ne peuvent pas en avoir. Mais l'aborder sous cet angle, un peu comme dans « Aux champs », la nouvelle de Maupassant, est particulièrement judicieux.


Car le réalisateur Léopold Legrand va à la fois confronter deux classes sociales mais aussi y apporter de grandes nuances. Si les pauvres qui vivent en roulote sont croyants et contraints par leur incapacité à élever un sixième enfant, leur description est loin d'être caricaturale et leurs questions existentielles confrontées à leur croyance religieuse, à leur sens de la famille et de la fratrie sont très bien transcrits grâce à ses deux super acteurs, Judith Chemla et Damien Bonnard. Avec eux plutôt que face à eux, car justement le réalisateur ne les confronte pas, un couple d'avocats qui marche bien, qui n'est pas richissime mais qui s'en sort très bien et a un avenir financier assuré si bien entendu ils arrivent à bosser autant dans leur secteur respectif.

Benjamin Lavernhe est parfait en homme de droit qui au delà de la morale, ne veut pas s'engouffrer dans une sortie de route et un inconnu qu'il ne maitrise pas.


Sara Giraudeau est quant à elle parfaite de bout en bout dans ce rôle de femme qui décide de transgresser de façon aveugle pour arriver à son but quitte à tout risquer.


C'est un premier film très réussi car d'une sensibilité qui ne fait aucun faux pas et ne tombe jamais dans la facilité, ce qui avec un tel thème pouvait arriver facilement. On parle de filiation et d'abandon en même temps et c'est ce qui rend le film très marquant.


Sobre mais poignant, intelligent et sensible, "Le sixième enfant" est une excellente surprise de cette année 2022.



La piste aux Lapins :



































































































































Terrence Malick

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page