top of page

"L'odysée de Pi" de Ang Lee

De: Ang Lee



L’odyssée de Pi est un vieux projet hollywoodien d'adaptation du best seller de Yann Martel.

Passé entre les mains de Jean-Pierre Jeunet, il finit par atterrir sous la houlette du taïwanais Ang Lee. Changeant de style, le réalisateur de "Tigre et dragon" ou "Le secret de Brokeback Moutain" manie avec virtuosité récit d'aventure épique et récit initiatique tourné vers la confrontation à son moi intérieur.

L'histoire de Pi est une jolie fable, idéale pour ces fêtes de fin d'année. Celle d'un jeune homme naufragé qui va devoir survivre sur une barque et un ras d'eau avec un tigre du Bingale. L'histoire est incroyable et le résultat esthétique et narratif à la hauteur du défi. Ne pas ennuyer le spectateur, l'effrayer et l'émerveiller de cette nature à la fois destructrice, dangereuse, indomptable mais d'une beauté et d'une diversité confondante... Et délayer la fable philosophique sans enfoncer trop de portes ouvertes...voilà ce qu'a réussi Ang lee et pour ceci, le film vaut la peine d'être vu.


Alors que tourner sur l'eau est le cauchemar des cinéastes, Ang Lee s'en sort très bien, aidé en celà par les effets spéciaux d'aujourd hui. Mais surtout, le tigre n'est pas soumis à un traitement anthropomorphique, qui aurait tout saccagé du message. Non, c'est un carnivore sans aucun sentiment assimilable à ce que ressent le jeune Pi. Il cherche comme lui à survivre mais son attitude reste celle d'un fauve, ni plus ni moins.


La brutalité de la nature est donc au cœur du récit mais aussi la rencontre entre fiction et souvenirs du cauchemar. Le film traite de la façon qu'a l'homme de fantasmer son passé et de l'embellir comme seul moyen de survivre et d'avancer.


Il laisse surtout le choix au spectateur d'être un pessimiste rêveur ou un rationnel stoïque. Belle façon de confronter votre propre caractère à la façon de conter votre vie. Et bel hommage au pouvoir des images et des mots.


Le travail d'Ang Lee est donc rigoureux et constant et permet au film d'être réussi. Mais voilà, il y a comme un petit quelquechose qui manque à l 'ensemble pour emporter mon adhésion totale. Peut être que cette aventure s'avère au final trop désincarnée et proche du conte pour m'avoir touchée suffisamment. Peut être que le rythme du film m'a aussi désarçonné, en rupture permanente...


Quoiqu il en soit l'Odyssee de Pi demeure une réussite pour un projet qui partait avec le sérieux risque d'une adaptation linéaire et sans âme du livre.

La piste aux Lapins :





















































































Posts récents

Voir tout
bottom of page