top of page

Captain Fantastic

De: Captain Fantastic



"Captain Fantastic" a été vendu à travers les festivals où il a cartonné auprès du public et de la presse, comme un "feel good movie". Il est vrai que l'histoire de ce père aux valeurs de gauche anti capitalistes, qui élève ses six enfants à la dure, en pleine nature, a de quoi provoquer bien des sourires et des adhésions tant son discours est utopiste. Et pourtant ce serait faire injure à la qualité du film que de le réduire à un slogan marketing alors que c'est une très jolie fable.

Tout d'abord parceque Viggo Mortensen est un formidable acteur, une nouvelle fois excellent. Mais surtout parceque le film aborde des thématiques bien plus profondes qu'un message altermondialiste vu et revu. On y parle donc d'utopie et de la confrontation de cette dernière au monde d'aujourd'hui, aux désidératas d'adolescents qui doivent chacun trouver leur chemin.

Le long métrage aborde donc frontalement les limites du militantisme actif, des choix radicaux de s'exclure de la société d'aujourd'hui, sans les juger ni dans un sens ni dans un autre, avec juste un regard bienveillant sur ces êtres attachants tout comme sur ce grand père matérialiste mais plus ancré dans cette réalité qui a uniformisé le monde.


Le film a ce souffle de l'innocence, cette tendresse pour ses personnages, cet humour premier degré qui fait du bien car il est loin du cynisme dont nous sommes tellement habitués depuis deux décennies.


Et puis surtout, "Captain Fantastic" est très émouvant et vous cueille à des moments attendus et pourtant, çà marche. Est ce que c'est cliché ? Et bien pas forcément, non, car le naturel et la simplicité de l'histoire désarçonnent à bien des moments. Et surtout le film ne porte pas de jugement moralisateur ou de conclusions définitives. Il ouvre des fenêtres et c'est cette générosité sur le monde qui le rend troublant.


On a peur pour ces personnages lunaires et marginaux car ils sont totalement hors sol et pourtant si irrésistiblement attachants. Ils ont en partie compris le sens de la vie en communauté mais cette théorie ne tient pas la confrontation. Et c'est ce qui fait la préciosité de ce récit, cette capacité à faire toucher du doigt un mode de vie parfois risible et parfois enviable tout en emportant une adhésion de tout instant.


Captain Fantastic est un film lumineux à voir de toute urgence.


La piste aux lapins :


















































































































































































































































Terrence Malick

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page