top of page

"Batman v Superman : L’Aube de la Justice

De: Zack Snyder



Il était délicat de passer derrière Christopher Nolan pour montrer Batman à l'écran, délicat pour Ben Affleck d'être crédible, délicat de rendre justice à la confrontation de deux des plus grands supers héros d'autant que d'excellents comics book l'ont réussi sur le papier et délicat enfin d'introduite l'univers élargi de DC Comics alors que Marvel a plusieurs longueurs d'avance avec les Avengers...


Si le film n'est pas une réussite totale et souffre de nombreux défauts, j'ai envie de le défendre face à des critiques américaines assassines et injustifiées.

Zack Snyder est très doué pour ce qui est des visions sombres à la limite du jeu vidéo, ce qui a planté son insupportable "Sucker punch" et sauvé son très réussi "Watchmen".


On retrouve dans plusieurs séquences très sombres les qualités du second et les défauts de l'excès de pyrotechnie du premier. Clairement, les destructions massives me gonflent, c'est ce qui était raté dans le Superman réalisé aussi par Snyder et c'est ce qui rend le film un peu con par moments là aussi.


En revanche l'idée de faire de Batman un vieux héros fatigué, emprunté à Frank Miller, est excellente. On comprend sa lassitude et Ben Affleck, sans impressionner, fait le job et le fait bien. La confrontation entre les deux héros est plutôt bien orchestrée avec pour thématique les conséquences de la destruction de Metropolis dans le précédent film et comment appréhender ce surhomme, cette divinité qu'est Superman. C'est l'arc scénaristique principal et il est réussi.

En revanche le côté bourrin de la réalisation de Snyder n'est pas toujours des plus heureux sans être mauvais non plus. Disons que certains raccourcis de scénarios sont très étonnants et qu'heureusement que dans la vraie vie le président des Etats-Unis ne prend pas de telles décisions en 1 min 30. La réconciliation est aussi ridicule...Le grand méchant, à savoir Lex Luthor, joué par Jesse Eisenberg, est clairement une déception car il cabotine et ressemble plus à une très pâle copie du Joker qu'à un méchant vraiment caractérisé. Mauvaise pioche.


Gal Gadot interprète une Wonder Woman crédible et loin des souvenirs flashy de la série des années 70 mais son personnage est un peu introduit au forceps. La présentation en quelques secondes de Flash, Aquaman et Cyborg est pour le coup très très maladroite. On comprend que DC Comics souhaite lancer sa Justice League en 2017 sans passer par des films en solo pour des supers héros nouveaux. C'est peut être une erreur. Marvel a patiemment fait des films sur Iron Man, Captain America et Thor avant de les réunir dans Avengers...Le box-office et la qualité des films nous le dira vers 2020 lorsque l'univers DC Comics sera installé. Moi personnellement je n'aime pas les héros Marvel, ils sont trop gentils, trop propres sur eux et Avengers est le genre de torture que je ne souhaite plus subir.


Alors certes, ce Batman V Superman est bourré de défauts, des incohérences, de la balourdise mais il a une chose que Marvel n'a pas...de la noirceur et c'est ce qui a toujours fait la différence entre les deux écuries. Et puis ici Superman n'est pas invincible, il est moins chiant que dans "Man of Steel".


Bref, ce patchwork est plutôt pas trop mal au final, pas génial mais honnête. Il manque juste un vrai méchant. Et j'ai peur de ne pas aimer les mecs en collant quand ils se baladent en bande organisée. Ce n'est pas mon truc...


La piste aux lapins :





















































































































































































































































Terrence Malick

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page